Cours de design d'objet/ mobilier intégré, année concernée PE4

Activité d’apprentissage qui a pour objet l’étude des moyens de médiation de l’œuvre utilisés par l’artiste lui-même : expositions alternatives / alternatives à l’exposition, écrits et éditions d’artistes, sites comme œuvres ou espaces de création.

Aujourd’hui, les facteurs exposition, diffusion, communication ne peuvent plus être ignorés dans l’approche de l’art. Ils déterminent l’expérience de l’œuvre, orientent ses significations et son appréciation critique. Les situations de monstration, de plus en plus nombreuses et variées, conditionnent la réception de l’art et renouvellent la lecture d’objets singuliers, envisagés dans une multitude de connexions. Leur rôle est devenu, pour de nombreux artistes, constitutif de l’œuvre ; l’exposition ou la publication est considérée comme un médium à part entière.

Confrontés aux développements de l’industrie culturelle au début des années 60, les artistes ont manifesté le besoin de maîtriser les conditions de présentation et de transmission par des pratiques alternatives. Avec l’amplification exponentielle de la médiation de l’art contemporain depuis les années 90, la nécessité de résister à l’instrumentalisation de la culture s’est faite plus impérieuse. Les artistes se sentent souvent dépossédé-es de leur travail et tentent de ressaisir le contrôle de la monstration et de la communication ; ils en revendiquent la responsabilité et inscrivent leur réappropriation dans le processus créatif en soi. Tous les aspects peuvent être pris en considération : la conception de l’exposition et les conditions d’accrochage, la rédaction des cartels et des communiqués de presse, la réalisation des cartons d’invitation et des affiches, la rédaction des textes dans les publications, la substitution d’un livre d’artiste au traditionnel catalogue, etc. Les distinctions entre les rôles des acteurs sont délibérément floutées (artistes / théoriciens, artistes / commissaires, artistes / designers graphiques…).

L’activité d’apprentissage propose de lire certains moments de l’art des trente dernières années à l’aune de ce phénomène. L’analyse porte sur les contextes de monstration, leurs diverses modalités et leurs fonctionnements. L’œuvre est envisagée dans ses rapports complexes à la société, déterminés par ses conditions de présentation.